Cassini1774

 

Dressée par ordre du roi Louis XV, la « carte de Cassini » est la plus ancienne carte des cartes de la France à l’échelle topographique. C’est une oeuvre remarquable, un instrument de travail inestimable pour l’historien car elle mentionne outre la toponymie, les moulins, hameaux, mas, moulins, édifices religieux….

Pour le territoire de Marguerittes, mentionné pour la première fois avec deux « t », on observe un village entouré de rempart (?), La Garne, Pradet (?), la Tauselle (actuel mas du Sacré coeur), Brignon, le mas de Magnieul et Beaulieu,

Sur le Canabou, quatre moulins à eau – symbolisé par des roues dentées – sont situés avant la confluence avec le Vistre , qui lui m’en a aucun en amont et deux moulins à eau après la réunion des deux cours d’eau.

Les moulins à vents sont représentés de façon traditionnelle.

Extrait des cartes du XVIIème et du XVIIIème siècle. Bulletin n°30

Les commentaires sont fermés.